Résumé des commandes Linux de base

commandes linux de base

Voici un récapitulatif des commandes Linux de base pour le terminal SSH dans le but d’effectuer des opérations simples telles que de se déplacer dans les fichiers, de copier et coller des fichiers, créer des répertoire, etc …

Il est clair qu’il est plus facile d’utiliser un navigateur de fichier pour ce genre de manipulation mais ces commandes peuvent être utiles dans certaines conditions.
Et si vous n’avez accès qu’à un shell… Vous n’avez pas le choix 🙂

Notez que lorsqu’on saisi des commandes dans le terminal il est important de respecter la casse, c’est à dire les majuscules/minuscules. Aussi bien pour les noms des fichiers et dossiers que pour les commandes elles-mêmes.

Utilisez la touche tabulation pour compléter vos commandes linux

Lorsque vous tapez des commandes dans le terminal, vous pouvez, pour ne pas dire vous devez, vous aider de la touche TABULATION pour compléter la fin des commandes.
Par exemple vous écrivez cd /home/nom_d'utilisateur/I, si vous appuyer sur la touche TAB il complétera automatiquement pour donner cd /home/nom_d'utilisateur/Images si Images est votre seul dossier commençant par cette lettre, sinon il vous proposera tous les dossiers commençant par « I », à vous de compléter par « Im » etc…
Il est important de ne pas oublier l’espace après la commande sinon elle ne fonctionnera pas .

La commande linux cd (change directory)

La commande linux cd permet de vous déplacer dans l’arborescence de votre disque. Par exemple pour aller dans votre dossiers images :

cd /home/nom_d'utilisateur/Images

La commande cd seule vous renvoi dans votre $HOME quelque soit le répertoire ou vous vous trouvez.

Les options de la commande cd

cd .. : Vous remonte d’un cran dans le dossier parent.

Si vous êtes dans le dossier /home/nom_d'utilisateur/Images/Images_web dans votre console le cd .. vous renverra dans /home/nom_d'utilisateur/Images

cd – : Vous remonte directement dans votre répertoire précédent.

cd /usr/bin : Vous vous retrouverez dans le répertoire /usr/bin. Si vous tapez cd seul, il vous renverra dans /home/nom_d’utilisateur

La commande Linux ls (list sorted)

La commande linux ls permet de lister et consulter les attributs des fichiers.
Vous verrez apparaître dans votre terminal tous les fichiers et répertoires ainsi que leurs droits d’accès sous cette forme :

drwxr-xr-x 4 linux linux 4096 2014-06-22 19:54 Documents

On trouve de gauche à droite plusieurs informations.

Le 1er caractère indique la nature du fichier:

  • – : représente un fichier normal
  • d : représente un répertoire (directory)
  • l : représente un lien (link). Il s’agit donc ici d’un dossier

Les 9 attributs suivants correspondent aux 3 catégories d’utilisateur du fichier et les droits qu’ils ont sur notre dossier :

. . . | . . . | . . .
  u   |   g   |   o

On a pour chaque groupe :

  • u : fixe les droits accordés au propriétaire du fichier
  • g : fixe les droits accordés aux utilisateurs faisant partie du groupe auquel appartient le fichier
  • o : fixe les droits des autres utilisateurs.

Pour chaque groupe d’utilisateurs il y a 3 types de droits :

  • r : lecture (read)
  • w : écriture (write)
  • x : execution (execute)

Si on reprend notre exemple :

drwxr-xr-x 4 linux linux 4096 2014-06-22 19:54 Documents

On comprend que le propriétaire à tous les droits (rwx), le groupe à les droits de lecture et d’exécution (r-x), tout comme les autres utilisateurs (r-x).

Le chiffre suivant (ici 4), représente le nombre de liens vers ce dossier.
On trouve ensuite :

  • Le nom du propriétaire du fichier (linux)
  • Le nom du groupe propriétaire (linux)
  • La taille du fichier en Ko (4096. Un dossier fait toujours 4096…)
  • La date de la dernière modification (2014-06-22)
  • Le nom complet du fichier (Documents)

Notez que les fichiers et dossiers commençant par un « . » sont des fichiers dit « cachés ».
Pour les afficher il suffit de taper la commande :

ls -la

Et voyez par vous même.

Les options de la commande ls

La commande ls peut retourner différents types de résultats. Voyons :

  • ls -d (directory) : Affiche uniquement les répertoires.
  • ls -a (all) : Affiche tous les fichiers du répertoire, fichiers cachés y compris (on l’a vu plus haut).
  • ls -m : Affiche les fichiers en les séparant par une virgule.
  • ls -t (time) : Affiche les fichiers par date.
  • ls -lu : Affiche les fichiers par date du dernier accès et affiche la date.
  • ls -F : Affiche les fichiers par type.
  • ls -S : Affiche les fichiers par ordre de taille décroissante.
  • ls -X : Affiche les fichiers par type d’extension.
  • ls -r : Affiche les fichiers en ordre alphabétique inverse.
  • ls -alR / : Affiche tous les fichiers d’un système.
  • ls -alR | grep.jpg : Affiche tout les fichiers contenant jpg.

La commande Linux cp (copy)

La commande cp vous permet de copier des fichiers ou répertoires.

Afin de pouvoir utiliser cette commande il faut indiquer en premier lieu le chemin du fichier à copier, puis le chemin ou va être copié ce fichier. Exemple :

cp ~/Images/linux.jpg ~/Documents/linux.jpg

Ici l’image linux.jpg sera copiée dans le dossier ~/Documents.

Vous pouvez copier les documents et images en leur donnant un autre nom par la même commande.

cp ~/Images/linux.jpg ~/Documents/memoinfo_linux.jpg

Ici l’image linux.jpg sera copiée et déplacée dans ~/Documents et sera renommée en memoinfo_linux.jpg

Les options de la commande cp

Quelques paramètres de la commande cp :

  • cp -p : Permet lors de la copie de garder toutes les informations concernant le fichier.
  • cp -r : Permet de copier de manière récursive tout l’ensemble d’un répertoire et de ses sous répertoires.
  • cp -b : Permet de s’assurer que la copie n’écrase pas un fichier existant , le fichier écrasé est sauvegardé et le nom du fichier est modifié , un tilde ( ~ ) est ajouté à la fin du nom du fichier.

 La commande Linux rm (remove)

La commande rm permet de supprimer des fichiers et des répertoires.

rm ~/Images/linux.jpg

Ici l’image linux.jpg sera supprimée, la commande rm seule ne s’applique que pour les fichiers.

rm -r ~/Images/

Ici le répertoire Images sera supprimé.

Les options de la commande rm

Pour aller plus loin vous pouvez passer les paramètres suivants :

  • rm -d : Supprime un répertoire quel qu’il soit.
  • rm -r (récursif) : Supprime la totalité d’un répertoire avec ses sous répertoires.
  • rm -f : Supprime les fichiers protégés en écriture sans demander de confirmation.
  • rm -rf : Supprime les répertoires protégés en écriture sans demande de confirmation.
  • rmdir : Supprime un répertoire. A condition qu’il soit vide.

Vous pouvez supprimer plusieurs répertoire avec une seule commande, à condition de bien spécifier le chemin de chaque répertoire ou fichier en mettant un espace entre chacun d’entre eux.
Supprimons par exemple plusieurs images se trouvant dans le dossier ~/Images.

cd Images
rm linux.jpg meuh.jpg images.jpg

Ici les 3 images nommées seront supprimées.

Faite de même pour les répertoires en utilisant la commande rm -r.

Avis aux débutants : N’utilisez la commande rm en mode root que si vous êtes sur de ce que vous faites, il se pourrait bien que vous effaciez des fichiers système par inadvertance.

La commande mkdir (make directory)

La commande mkdir permet de créer des répertoires et sous répertoires.

mkdir memoinfo

Le dossier memoinfo sera crée.

Il est possible de créer un répertoire avec plusieurs sous répertoires. On utilise alors l’instruction -p

mkdir -p memoinfo/tuto/linux

Vous obtiendrez l’arborescence memoinfo/tuto/linux.

La commande Linux mv (move)

La commande mv permet de déplacer fichiers et répertoires.

Comme les autres commandes, afin de déplacer un fichier il faut donner en premier lieu le chemin ou il se trouve espacé du chemin ou vous voulez le déplacer.

Allons dans notre dossier Images et déplaçons dans un premier temps une puis les 3 images dans le dossier memoinfo.

mv linux.jpg ~/memoinfo

Ici l’image linux.jpg sera déplacée dans le répertoire memoinfo.

mv linux.jpg planete.jpg image.jpg ~/memoinfo

Ici nos 3 images seront déplacées dans le dossier memoinfo.

Cette commande s’applique aussi pour les répertoires.

Voilà, ce petit tutoriel « grand débutant » est terminé , il existe bien plus de commande sur Linux pour rechercher, modifier, analyser, etc… Nous verrons cela plus tard.
Par contre vous pouvez continuer avec les alias de commandes.

2 commentairesLaisser un commentaire

  • voilà ce que j’ai du écrire pour que la copie (cp) fonctionne sur Wheezy:
    root@me:/home/me# cp /home/me/Documents/msttcorefonts/* /usr/local/share/fonts
    >Pas de tilde mais une étoile.

  • @jim pas de problème avec les 2 commandes.
    le tilde « ~ » indique le répertoire home.
    donc si tu fais « ~/toto » en tant que root, cela revient à « /root/toto ».
    Si tu es root et que tu veux indique le dossier « /home/me/etc…. » tu ne peux pas indiquer « ~ ».

Vous avez aimé cet article ? Réagissez !

Votre email ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués d'une astérisque *