Configurer le client ISCSI sur Debian

client iscsi linux

ISCSI va permettre de connecter une machine, le plus souvent un serveur, à une baie de stockage externe.

Pour faire simple, grâce à ISCSI le serveur va monter les partages de la baie de stockage et les utiliser comme s’ils étaient présent physiquement sur la machine locale. Tout cela à travers le réseau.

Pour se faire le machine locale à besoin d’un client iscsi qui va se charger de la connexion et de la communication entre les deux appareils.

Installer le client iscsi sur Debian

Pour installer le client iscsi Debian on lance la commande :

aptitude install open-iscsi

Les fichiers de configuration sont dans /etc/iscsi.

Editer le fichier de configuration iscsid.conf

nano /etc/iscsi/iscsid.conf

node.startup = automatic pour activer iscsi au démarrage.
node.session.auth.username = login
node.session.auth.password = password
discovery.sendtargets.auth.username = login
discovery.sendtargets.auth.password = password

On redémarre le service

service open-iscsi restart

On lance la recherche des targets disponibles sur le serveur (ici 192.168.1.111) :

iscsiadm -m discovery -t sendtargets -p ip_du_serveur

Ou

iscsiadm --mode discovery --type sendtargets --portal ip_du_serveur

On obtient la liste des targets disponibles, exemple :

192.168.1.111:3260,1 iqn.2011-7.com.thecus:RAID.iscsi7.vg0.backupeeris
192.168.1.111:3260,1 iqn.2011-5.com.thecus:RAID.iscsi6.vg0.backupthelis
192.168.1.111:3260,1 iqn.2010-12.com.thecus:RAID.iscsi5.vg0.backupcentos
192.168.1.111:3260,1 iqn.2010-11.com.thecus:RAID.iscsi4.vg0.backupsrv2
192.168.1.111:3260,1 iqn.2010-10.com.thecus:RAID.iscsi3.vg0.backuptse
192.168.1.111:3260,1 iqn.2010-10.com.thecus:RAID.iscsi2.vg0.backupsbs
192.168.1.111:3260,1 iqn.2010-10.com.thecus:RAID.iscsi1.vg0.videos
192.168.1.111:3260,1 iqn.2010-10.com.thecus:RAID.iscsi0.vg0.photos

On note celle qui nous intéresse, qui commence par « iqn » :

iqn.2010-12.com.thecus:RAID.iscsi5.vg0.backupcentos

Ensuite on se connecte à notre target :

iscsiadm --mode node --targetname iqn.2010-12.com.thecus:RAID.iscsi5.vg0.backupcentos --portal 192.168.1.111:3260 --login

si tout se passe correctement on doit avoir un message de type :

Logging in to [iface: default, target: iqn.2010-12.com.thecus:RAID.iscsi5.vg0.backupcentos, portal: 192.168.1.111,3260] (multiple)
Login to [iface: default, target: iqn.2010-12.com.thecus:RAID.iscsi5.vg0.backupcentos, portal: 192.168.1.111,3260] **successful**

On redémarre le service :

service open-iscsi restart

Pour voir la liste des volumes disponibles :

fdisk -l

Le volume « backupcentos » est sur sdi1, il est de type ext3. On monte la partition :

mount /dev/sdi1 /backup

On vérifie que c’est bien monté :

ls /backup

on démonte la partition :

umount /backup

On va configurer /etc/fstab pour monter automatiquement le volume au boot.
Là on a plusieurs choix pour monter le volume : by-id, by-label, by-path, by-uuid.
Pour voir les options disponibles des “by” :

ls /dev/disk/by-*

On va monter en utilisant by-id pour limiter les risques d’erreurs.
On ajoute la ligne suivante dans /etc/fstab

/dev/disk/by-id/scsi-14e415300000000000000000006000000a134000000001000-part1    /backup ext3 _netdev     0   0

Signification :

/dev/disk/by-id/scsi-14e415300000000000000000006000000a134000000001000-part1 : <file system>, le volume source.

/backup : <mount point>, la destination du montage.

ext3 : <type>, le type de partition du disque source.

_netdev : <options>, les options de montage, ici indique que le système de fichier est sur un serveur distant et qu’il doit donc être monté après que le réseau soit actif.

0 : <dump>, 0 pour dire que les fichiers ne sont pas concernés par la sauvegarde. Puisque c’est le disque de sauvegarde lui-même.

0 : <pass>, 0 pour indiquer que le disque ne sera pas vérifié au boot par fsck

On reboot et le volume distant est monté automatiquement. On vérifie avec

df -h

Vous avez aimé cet article ? Réagissez !

Votre email ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués d'une astérisque *