Gérez les mises à jour d’un serveur Debian

mise à jour Debian

Mettre à jour sont système régulièrement est une fortement recommandé (pour ne pas dire une obligation). Ce sont les mises jour qui vous protègeront des dernières failles de sécurité.
C’est une tâche répétitive mais heureusement grandement facilitée par les outils de gestion des logiciels que propose Debian par défaut.
Voyons comment faire.

Pour commencer il faut savoir qu’il y a 2 types de mises à jour Debian.
La mise à jour standard des paquets, dite « safe-upgrade », et la mise à jour complète de la distribution, dite « full-upgrade ».

Dans tous les cas la première étape est la mise à jour de la liste des paquets disponibles.
C’est à dire synchroniser son système avec les serveurs de mise à jour pour savoir s’il y a des nouveautés à installer.

Mise à jour de la liste des paquets disponibles

Donc première étape, synchronisation avec les serveurs de mises à jour.

aptitude update

Là le système annonce le nombre de mises à jour Debian disponibles

Mise à jour Debian : « safe-upgrade »

la méthode « safe-upgrade » n’installe pas de nouveau paquet et ne supprime aucun des paquets installés.
C’est la mise à jour la moins intrusive pour ne pas risquer des instabilités.
C’est cette méthode à utiliser au quotidien pour la mise à jour des paquets.

aptitude safe-upgrade

Mise à jour Debian : « full-upgrade »

A l’inverse de « safe-upgrade », cette commande effectue la mise à jour des paquets, des dépendances et supprime les dépendances obsolètes.

aptitude full-upgrade

Vous avez aimé cet article ? Réagissez !

Votre email ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués d'une astérisque *